dimanche 13 octobre 2013

Dons – échanges


Nouvelle rubrique…
Vous souhaitez échanger, donnez, vous faire arrachez quelques pieds de bambous, obtenir un don, voici une page spécial pour vous.
Indiquer ce que vous donnez ou échanger ou rechercher ainsi que votre département afin de faciliter le contact.

Bambous de la Réunion…


les photos ont été prises a la cascade Niagara Sainte Suzanne envoyé pour mon blog par Amani. En plus de ces bambous superbe, le cadre est magnifique (les photos aussi d’ailleurs).

Bambous de la Réunion... dsc00863-copier


dsc00868-copier

dsc00867-copier
dsc00877-copier
dsc00875-copier
J’ai eu la chance d’aller sur l’Ile de la Réunion et j’ai donc été voir cette cascade niagara que Amani m’a fais découvrir à travers ces photos, malheureusement la cascade était sèche mais les bambous (l’essentiel) étaient bien présent et bien plus gros que je le pensais. D’ailleurs c’est ici que j’ai vu les plus gros spécimens (bien 30 cm de diamètre). J’y ai même filmé quelques inscriptions que les amoureux se promettent dans ce petit paradis.


la-reunion
la-reunion-2
Toujours ma petite grenouille pour vous donner une idée de l’échelle.
bannire3
Découverte du « Calumet » bambou endémique de la Réunion à Maido dans les hauteurs de St Paul.
Merci à Amani…dsc06440-bis
dsc06359-biscopier
dsc06357-biscopier
dsc06352-biscopier
dsc06342-biscopier
dsc06338-biscopier

Limiter l’extension


Limiter l’extension du bambou
( bambou traçant )
Limiter l'extension dans 1 - Tableau des sorties de turions antirhizomes
Barrière anti-rhizomes : Le principe de la barrière anti-rhizomes est de limiter l’extension du bambou  donc à le confiner à l’endroit désiré. Enterrer en limite du bambou un écran faisant obstacle au rhizome. Une précaution importante est d’ incliné de 15° environ la barrière par rapport à la verticale de façon à ce que tout rhizome rencontrant cet obstacle modifie sa croissance vers le haut et puisse être coupé s’il tente de contourner la barrière par le dessus.

bannire3 dans 1 - Tableau des sorties de turions
antirhizomesthanche
Une deuxième solution consiste à creuser à la limite des bambous un petit fossé de 25 à 30 cm de profondeur qui sera nettoyé chaque automne en prenant bien soin de supprimer les rhizomes qui auraient tenté de le traverser.

bannire3
antirhizomesturion
Une troisième solution consiste à ne rien faire, mais simplement casser les jeunes turions qui auraient tendances à s’échapper de la limite autorisée. Cette méthode demande d’avoir de la place, à ne pas faire en limitation de terrain  par exemple.

La multiplication

Ecran tablette tactile Polaroid cassé : http://ecran-tactile.blogspot.fr/



1 – La multiplication par bouturage :
de préférence en Mars-Avril

Découper un morceau de rhizome suffisamment long pour qu’il y ait au moins 3 nœuds et ces racines. Le placer dans un pot à l’horizontal et le recouvrir d’un mélange de terre, terreau, compost.
Un jeune bambou n’atteint pas d’ambler sa hauteur final, Le turion puis le chaumes puisent leurs énergie dans le rhizome.
Dans la mesure ou se rhizome est tout juste planté, les réserves sont faibles, part conséquent, la première année, le bambou ne mesure que quelques dizaines de cm et se sera sa taille définitive. La deuxième année le rhizome s’est développé, les réserves sont plus importantes, les chaumes vont en profiter, ils mesurent le doubles. Ceux de la première année en revanche ne grandissent pas.
La troisième année, le rhizome mesure plusieurs mètre, les réserve sont très importante, les bambous atteignent plusieurs mètre de hauteurs. Ceux de la première et deuxième année ne grandissent pas, etc., etc.

En général, les bambous atteignent leurs hauteurs maximal au bout de 4 à 5 ans. A partir de là, tous les nouveaux bambous mesurent la même taille, et ceux en plus ou moins 2 mois.

La multiplication dans 1 - Tableau des sorties de turions evolutionbouture
_________________________________________________________________________________

2 – La multiplication par prélèvement :

La multiplication par prélèvement consiste à séparer de la plante mère une petite partie de rhizome et racines avec une ou plusieurs cannes afin de la replanter à un autre endroit.
Il sera plus facile de prélever sur le contour du bosquet en repérant éventuellement les cannes qui se serait un peu écartés de l’ensemble compact que peuvent former les bambous.
L’opération doit se faire de préférence avec des outils tranchants (décrits dans la page « Mes outils » ) pour mieux couper les rhizomes, mais aussi une simple bonne pioche et pelle bêche. Tourner tout autour de la canne (ou des cannes) avec la pelle bêche afin de sectionner les rhizomes sur un diamètre de 50 cm minimum (j’entend pour les géants). Pour un bon prélèvement, plus la motte sera grosse, mieux cela sera.
Au moment de la plantation de la motte, il vous faudra réduire d’1/3 la longueur de la canne pour éviter une transpiration excessif de la plante.

Mon lieu de culture !



Mon lieu de culture ! cartedefrance
Le sol
Les alluvions récentes de granulométrie fine ont une épaisseur de 10 à 15 m. Elles sont surmontées d’un niveau continu et épais (2 à 5 m) de limons argileux (nappe semi-captive). Elles reposent sur des dépôts lacustres argileux qui constituent le substratum imperméable.
Les cultures céréalières occupent l’essentiel de la Surface Agricole Utile de la Vallée du Rhône (60 %). Le reste de la SAU est occupé par des peuplerais, le tabac, les prairies permanentes et artificielles. Le maïs est la principale céréale cultivée de la vallée.
Le climat de l’Isère
A cause de l’éloignement relatif des surfaces maritimes et de l’omniprésence de la montagne, le climat Isérois est qualifié de continental sous influence montagnarde, influence d’autant plus décisive que l’on approche ou entre dans le relief. Les contrastes sont accusés entre un hiver froid et un été chaud. Les régimes d’ouest à nord-ouest, très humides en général, butent contre les reliefs qui ont la propriété d’amplifier l’activité pluvieuse, neigeuse, orageuse, des perturbations.
L’effet de barrage joue intensément pour les premiers massifs frappés par les flux atlantiques, il s’estompe à mesure que l’on pénètre vers le sud-est où on peut dès lors évoquer un effet d’abri. C’est ainsi que, globalement, sur une année moyenne, émergent les caractéristiques suivantes : Chartreuse surtout et Vercors montrent une pluviométrie soutenue et abondante,
Les régimes méditerranéens sont les plus actifs à l’automne, quand après le creux estival de juillet, s’organisent progressivement des afflux d’air humide, encore chauds et orageux, qui donnent leur pleine mesure en septembre et octobre. Ils sont canalisés par la vallée du Rhône, débordent sur les Pré-alpes, frappent le sud du département. 

Les insolites


Les insolites dans 1 - Tableau des sorties de turions insectes200805240004
_____________________________________________________________________________________
Janvier 2009
souslaneige dans 1 - Tableau des sorties de turions
Le Viridiglauscecens de 6 mètres commence à se coucher après quelques cm de neige. A ne pas mettre en bordure de chemin ou de route.

souslaneige1
Ici mon boryana ( 4 mètres ) complètement couché après 10 cm de neige au sol seulement. Après la fonte de la neige je découvre qu’un chaume (qui avait été légèrement entamé par les ragondins au printemps) s’est complètement cassé à la base.

Mes outils


Cette outils permet de fendre une canne de bambou en 6 lames identiques. 
Mes outils dans 1 - Tableau des sorties de turions p1030069
p1030067 dans 1 - Tableau des sorties de turions
p1030068

 Dessin de la réalisation de l’outil
outilsdcouperlescannes
Découper une bande de 500 X 30 dans une tôle de 4 mm d’épaisseur.Cintrer là pour obtenir un cercle. Découper 6 plats au côtes ci-dessus et les affuter. Souder la jointure du cercle, puis disposer les 6 plats à égal  distance le côté de 30 mm sur le cercle, puis les souder. Reste deux poignées pris dans du tube de 27 X 20 de 15 cm de longs à souder sur l’extérieur du cercle.

bannire3

Outils pour prélevé une souche
(En étude)
couperhizomes
Le but de cette outils est de prélever une souche de bambou. En positionnant la pelle et ce tout autour de la souche, l’inertie du poids qui vient frapper la buté, permettra à la pelle de s’enfoncer dans le sol avec un minimum d’effort.




_______________________________________________________________________________________

Bon, je vais commencer doucement la réalisation de cette outils. Les tubes c’est Ok, le poids et la butée on été réalisés par un collège de travail, et récupéré la pelle dans une déchetterie.

fendbuche


Les réalisations


Je me suis amusé à créer quelques réalisations en bambous

Les réalisations dans 1 - Tableau des sorties de turions p1030611
p1030613 dans 1 - Tableau des sorties de turions

p1030615
p1030616

Quelques soucis


 Hiver 2008-2009
Sasa tesselata
Quelques soucis dans 1 - Tableau des sorties de turions p1030576
p1030579 dans 1 - Tableau des sorties de turions
Les feuilles ont séchées, J’ai bien cru que je le perdais, mais la pousse de l’année est intact. j’attend de voir le printemps si de nouvelles feuilles remplaceront les jaunies.

bannire3
Phyllostachys vivax « Auréocaulis »
p1030580
Idem, les feuilles jaunissent mais le chaume garde ces belles couleurs.
bannire3
Les feuilles qui s’enroulent sur l’intérieur, cela signifie un manque d’eau.
p1030577

p1030578
Le bambou risque de mourir d’un manque d’eau plutôt que de froid ! Dans les jardinières en extérieur, un pot qui gel et le bambou ne peut plus boire. La solution est d’arroser avec de l’eau tiède et en plusieurs fois
bannire3
Le gel n’à pas d’effet néfaste pour la plante car la plupart de nos bambous résistent à des T° allant jusqu’à -20°C.
bambougel
dgtsfrois

N’empêche que parfois (ici le vivax auréocaulis) parait plus fragile que les autres !  Alors pourquoi… Le sol n’est pas gelé, il a plu il y a 2 jour, en théorie sa résistance au froid est de -20°C. La température de la nuit à été de – 3°C et à part lui tous les autres bambous sont en pleines formes. En même temps, c’est une canne que j’ai du couper en début 2009 pour cause identique (trop souffert du gel) alors peut-être que cette canne est plus fragile que le reste de la plante.
bannire3
Hivers 2012
P1160041
Cette année tout mes bambous en pot ressemblent à ça ! Feuilles jaunes et l’air desséchés.
C’est la première fois ou je ne les protègent pas et que je les laissent tels quels. Que faire ?
 Apparemment rien, attendre le printemps et espérer que de nouveaux turions sortent ce qui voudrait dire que la plante n’est pas morte.
bannire3
Attaque d’acariens :
Les acariens ont une taille de 0,2 à 1 mm à l’age adulte. Ils se déplacent en marchant. Les acariens apparaissent lorsque la température est élevée (+ 25°C) et le climat sec (hygrométrie < 60%).
p1040190
acariens nouvelleimage
Apparemment cela ne va pas tuer le bambou, mais du moins l’affaiblir, c’est juste pas très joli visuellement. Pour se qui est du traitement, j’en sais rien mais j’ai lu que cela pouvait partir aussi vite que s’est venu.

Glossaire du bambou

Le chaume : partie aérienne du bambou ( appelé canne chez les gros sujets ). Il existe différentes couleurs, diamètres, hauteurs, formes en fonction de leurs variétés.
Le rhizome : partie souterraine, traçant ou cespitueux, s'est de lui que sortent les turions ou les rhizomes.
Traçant : ce dit d'un bambou dont les rhizomes forment ses chaumes plus ou moins éloignés les uns des autres (de peu traçant à très traçant).
Cespitueux : ce dit d'un bambou dont les rhizomes sont quasi inexistant (non traçant, les chaumes sortent à la périphéries immédiate de la touffe).
Le turion : s'est la jeune pousse, encore très fragile, elle est protégée par une enveloppe appelée gaine.